Publié le: 19 février 2022 Publié par: Xavier Brou Commentaire(s): 0
logement étudiant

Vous êtes à la recherche d’un logement étudiant offrant les commodités requises pour un hébergement satisfaisant. Sachez que si vous en trouvez, vous pouvez bénéficier d’aides pour faire face au prix de la location, comme le prêt étudiant et l’avance Locapass. Mais vous devez tenir compte d’un certain nombre de critères pour effectuer un bon choix. En voici les principaux.

L’emplacement

Il est important de faire attention à la localisation avant de porter votre choix sur un logement étudiant. L’idéal est d’opter pour une construction dont l’emplacement se trouve dans les environs de votre lieu d’études. Aussi, il serait parfait que le logement soit situé dans un quartier bien desservi par les transports en commun. Vous pouvez trouver des logements étudiants à proximité de Lille qui ne sont pas difficiles d’accès. Privilégiez aussi une habitation qui n’est pas éloignée des zones commerçantes afin qui vous puissiez faire facilement vos courses quotidiennes.

La sécurité

Faites très attention à l’indice de sécurité du quartier dans lequel se trouve le logement étudiant qui vous intéresse. Si c’est une zone où le taux de criminalité est élevé, il est mieux de laisser tomber le logement, quelle que soit la qualité de celui-ci. Aussi, même si la réputation du quartier est bonne, vérifiez que l’habitation en elle-même réunit les conditions idéales de sécurité. Soyez notamment regardant sur la qualité des portes et fenêtres. Assurez-vous qu’elles ferment correctement. En outre, il est plus prudent de miser sur un logement étudiant disposant d’une alarme qui se déclenchera en cas d’effraction. La sécurité n’ayant pas de prix, ne négligez pas ce paramètre au moment du choix de votre habitation étudiante.

La consommation énergétique

Ne fermez pas les yeux sur la consommation énergétique lors de la sélection d’un logement étudiant. Vous devez notamment être curieux de savoir quel type d’énergie y est utilisé. Aussi, renseignez-vous sur l’âge des appareils de chauffage qui fonctionnent dans le logement, notamment les radiateurs. Même si la majorité des habitations sont assimilées à la catégorie A, B et C, elles peuvent néanmoins être très gourmandes. Sachez qu’avec de vieux chauffages électriques, l’énergie que vous consommerez peut être très élevée et peser lourdement sur vos finances. Pour être tranquille sur ce point, discutez avec le propriétaire du logement. Ce dernier doit vous rassurer sur le niveau de consommation énergétique du bien afin de vous éviter toute surprise désagréable. Ce serait bien de jeter un coup d’œil sur les factures de l’ancien locataire afin de vous faire une idée de ce qui vous attend.

Le prix

Il est également bon de faire attention au prix total de la location avant de vous déplacer pour visiter un logement. Ne vous fiez pas seulement au prix de la location que les agences immobilières mettent en avant. Car en plus de celui-ci, il y a généralement d’autres coûts à considérer. Vous devez chercher à savoir quelles sont les charges qui vous incombent, les dépenses énergétiques à effectuer mensuellement et tout ce qui peut engendrer des frais, par exemple la connexion internet. En tenant compte de tous ces éléments, vous pouvez vous retrouver avec une différence allant jusqu’à 150 euros entre le coût total de la location et le prix affiché au départ. Si votre démarche concerne une colocation, renseignez-vous sur les modalités de paiement.