Posted on: 14 mai 2020 Posted by: Xavier Brou Comments: 0
investir dans la pierre

2020 sera sans conteste une année très difficile pour les investisseurs. Mais certains secteurs comme celui de l’immobilier peuvent quand même y faire face sans trop de problèmes. Il existe d’ailleurs plusieurs dispositifs qui peuvent rendre l’achat d’un bien immobilier encore plus intéressant.

Acheter un bien immobilier et profiter d’un dispositif fiscal

La crise sanitaire qui sévit partout dans le monde va sans aucun doute causer de nombreux problèmes au niveau économique. Toutefois, si vous avez envie de faire des investissements au cours de cette année, il vaudrait mieux miser sur la pierre. En effet, l’achat d’un bien neuf ou ancien est actuellement une des valeurs les plus sûres en ce moment.

Vous profiterez alors de plusieurs avantages fiscaux comme la loi pinel. Ce dernier a été créé en 2014 et devrait s’étendre jusqu’en 2021. Ce dernier est une aide qui vous permettra d’acheter un bien immobilier neuf que vous pourrez après mettre en location.

Devenir propriétaire grâce à loi Pinel

Ce dispositif vise à encourager la construction de maisons et des appartements neufs qui seront par la suite mis en location. Les investisseurs bénéficieront alors d’un bonus fiscal, mais à condition de respecter certaines règles comme la location sur une période fixe.

Ainsi, d’une manière concrète, un investisseur peut faire dans certains cas un profit d’environ 63 000 euros. Mais d’un autre côté, l’investisseur devra mettre son bien immobilier pendant au moins 12 ans. Mais il peut également choisir de mettre son bien en location pour une plus courte période qui est de 6 ans. Les bénéfices seront alors bien moins et il devra renouveler deux fois un contrat de 3 ans.

Le pourcentage de réduction qui sera perçu

Le propriétaire obtiendra dans ce cas une réduction d’impôt de 12 %. Le montant sera alors calculé en prenant en compte le prix du logement. En revanche, il convient de choisir une maison ou un appartement qui ne coute pas plus de 300 000 euros et avec un prix de vente qui ne dépasse pas 5500 euros par m2.

En parallèle, un propriétaire qui choisit un délai de location de 9 ans pourra quant à lui bénéficier d’un bonus fiscal de 18 %. Cela peut alors représenter 6000 euros sur les revenus d’impôts. Et le bonus fiscal pour une location qui s’étale sur 12 ans sera de 21 %.

 

Partager