Posted on: 23 février 2021 Posted by: Alain Comments: 0

La crise sanitaire due à l’apparition de la pandémie du coronavirus dans le monde entraîne depuis l’an dernier une grave crise économique. Celle-ci touche de nombreux secteurs, mais l’immobilier en fait-il partie ? Pour le compte de cette nouvelle année, les indicateurs semblent afficher de belles perspectives pour tous les acteurs du domaine. Qu’en sera-t-il vraiment ?

Immobilier : bilan de la pandémie sur l’activité de l’année 2020

Au moment où nous nous attendions à la continuité de la croissance des activités dans le secteur de l’immobilier conformément à la dynamique de 2019, la crise sanitaire a enraillé la cadence. Beaucoup d’agences ont mis la clé sous le paillasson pendant que d’autres trouvaient des alternatives. Dans le même temps, les conditions d’accès aux crédits immobiliers se sont corsées.

Suite à la baisse des transactions en 2020, nous entrevoyions le pire, mais au final le bilan n’a pas été catastrophique. Vers la moitié de l’année 2020, nous avions même connu un rebond de l’activité avec le premier confinement. Cette situation fut portée notamment par les ventes et acquisitions de propriétés immobilières à l’extérieur des grandes métropoles. Les agences qui disposaient d’un nombre important de biens de ce type avaient réalisé des marges importantes. Ceci a permis à de nombreuses structures de se maintenir en vie malgré tout.

Cette même année demeurera marquée par un intérêt croissant vers les résidences de type pavillonnaire en bordure des villes. En ce qui concerne le second confinement, nous avons remarqué une anticipation des acteurs du secteur. Ainsi, l’activité aura subi moins d’impact cette fois-ci que lors du premier confinement. Comme en toute période de crise, là où certains trouvent une issue de sortie, d’autres ont fait face à des difficultés.

Alors, si malgré une dynamique économique complexe vous souhaitez enfin devenir propriétaire, le moment est finalement assez bien choisi. Vous pouvez alors vous rapprocher de prestataires spécialisés dans l’immobilier comme https://www.toplogement.com, pour être accompagné dans cette étape délicate. Tout au long du processus d’acquisition ou de vente de propriété, vous êtes ainsi accompagné par des experts, qui connaissent les rudiments du marché, même en cette période difficile.

immobilier 2021

Que devons-nous attendre de l’année 2021 sur le plan immobilier ?

Selon de nombreux avis d’experts, nous ne serions pas encore au bout du tunnel et tout porte à croire que le plus dur est à venir. En réalité, l’activité dans sa globalité fut soutenue par les subventions de l’État durant ces derniers temps. À ce titre, nous pourrions citer l’activité partielle ou encore le report des charges. Mais le constat est dur, cette année 2021, il faudra maintenant payer. Certaines structures feront donc face à de réelles difficultés économiques. De plus, les impacts causés par la crise sanitaire commenceront véritablement à se faire ressentir comme les prêts contractés auprès des institutions financières.

Avec la pandémie, les modalités d’obtention des emprunts se sont durcies (au niveau du taux d’endettement et de l’apport exigé). Ainsi, s’il n’est pas impossible d’acheter un logement en 2021, il faudra s’adapter aux nouvelles exigences du marché et surtout au contexte économique. Bonne nouvelle : l’État a prolongé le PTZ jusqu’en 2022, ce qui pourra permettre aux foyers les plus modestes d’emprunter toutefois plus facilement en vue de devenir propriétaires.

Partager