Posted on: 10 juin 2020 Posted by: Xavier Brou Comments: 0
acheter une maison

Comme vous le savez certainement, acheter une maison demande une bonne planification. En plus des critères de sélection habituelle, il est aussi nécessaire de poser les bonnes questions avant de signer le compromis de vente.

Faites une sélection après avoir visité les maisons intéressantes

Dans un premier temps, prendre en compte son budget et rechercher un bien en fonction de certains critères est un bon choix. Mais il arrive également que le bien en question ne soit pas exactement comme vous l’auriez souhaité. Il vaut donc mieux être au courant de toutes ses imperfections avant de lancer la procédure d’achat. Comme cela, vous serez en mesure de faire votre choix en toute connaissance de cause.

La meilleure solution serait de faire une première visite afin de noter les points essentiels qui pourraient vous plaire. Par la même occasion, le mieux serait de poser beaucoup de questions et de noter les réponses afin de pouvoir faire une comparaison. Il sera alors beaucoup plus simple de savoir si l’offre demande une étude approfondie ou si elle ne vous plait pas.

Les points à prendre en compte avant de faire une offre

Néanmoins, une maison qui a attiré votre attention et qui semble parfaite sur le papier peut parfois cacher certains défauts. C’est pourquoi il serait préférable de demander l’expertise d’un professionnel avant de faire votre choix. Il se peut en effet que vous ne soyez pas en mesure de constater les travaux qui devraient y être faits.

Dans ce même contexte, il est aussi important de connaitre le montant de certains frais. Effectivement, il vaudrait mieux vous renseigner sur le prix de la taxe foncière ou sur les charges éventuelles concernant les copropriétés.

Vérifier que tout est en ordre avant de passer devant le notaire

En parallèle, il est aussi indispensable de vous assurer que tout est en ordre avant de signer un compromis de vente. Dans un premier temps, le mieux est de demander les certificats de diagnostic immobilier obligatoire. Si ces derniers ne sont pas fournis par le vendeur, vous pourrez vous retourner contre le vendeur en cas de problème.

Ce dernier ne sera pas en mesure de se dégager pour vice caché en cas de problème après la vente. Dans cette éventualité, il sera possible de demander l’annulation de la vente et de faire une demande de remboursement.

Partager