Publié le: 30 octobre 2023 Publié par: david Commentaire(s): 0
Défintion Syndic de copropriété

Un syndic de copropriété est une personne physique ou morale chargée d’administrer et de gérer un immeuble en copropriété. Il représente le syndicat des copropriétaires et agit en son nom.

Les missions du syndic de copropriété sont définies par la loi du 10 juillet 1965 et par le décret du 17 mars 1967. Elles comprennent notamment :

  • La convocation et la tenue des assemblées générales des copropriétaires ;
  • La préparation des dossiers soumis à l’assemblée générale ;
  • L’exécution des décisions prises en assemblée générale ;
  • La gestion des comptes du syndicat des copropriétaires ;
  • La gestion des travaux et des réparations des parties communes ;
  • La représentation du syndicat des copropriétaires en justice.

Le syndic de copropriété peut être choisi par les copropriétaires parmi eux ou être confié à un professionnel. Dans le cas d’un syndic professionnel, il doit être titulaire d’une carte professionnelle délivrée par la préfecture.

Ce mandataire est rémunéré par les copropriétaires, au titre de ses honoraires. Le montant de ces honoraires est fixé par l’assemblée générale des copropriétaires.

En cas de défaillance du syndic de copropriété, les copropriétaires peuvent le remplacer par un autre syndic, soit par décision de l’assemblée générale, soit par décision judiciaire.

Voici quelques exemples de missions concrètes du syndic :

  • Recouvrer les charges auprès des copropriétaires ;
  • Passer les contrats d’assurance et de maintenance ;
  • Faire réaliser les travaux nécessaires à la conservation de l’immeuble ;
  • Gérer les litiges entre copropriétaires ;
  • Représenter le syndicat des copropriétaires auprès des administrations.

Ce représentant des résidents joue donc un rôle important dans la gestion d’un immeuble en copropriété. Il est chargé de veiller au bon fonctionnement de l’immeuble et de la copropriété.

Lire aussi :