Posted on: 9 mai 2013 Posted by: Alain Comments: 0
Devenir proprietaire

C’est le printemps et l’ensemble de la presse économique et spécialisée publie comme chaque année son numéro spécial immobilier 2013.

A l’heure où :

– les banques affichent des taux record les plus bas mais paradoxalement se montrent très dures dans l’accord des prêts,
– les vendeurs se montrent réticents à vendre soit en raison du durcissement de la loi sur les plus-values, soit par crainte du lendemain,
– les acheteurs, par soucis de protection patrimoniale face à la crise économique, se trouvent plus nombreux que les vendeurs,

Le blog immo dresse une revue de presse pour vous aider à faire les bons choix.

Challenges, spécial Immobilier du 7 au 13 mars 2013 : baisse, quelle stratégie adopter ?

Selon ce magazine le 20eme (quartier Buzenval Maraichers) autour de la ligne 9 du métro et de la rue d’Avron ne cesse de se valoriser. Près de Nation et du XIe arrondissement, les biens valent entre 6500 et 7000 euros le m2. Autour de la place de la Réunion, On observe des prix allant de 6500 à 6700 euros le m2. Enfin, près de la Porte de Montreuil, nous trouvons des prix qui vont de 5500 à 6000 le m2. Nous sommes loin des records Parisiens et la demande est là pour dénicher de bonnes affaires dans un quartier en devenir.
Alain Chamfort interviewé pour l’occasion nous dit qu’il “habite une maison dans le bas du 20ème arrondissement. C’est un des quartiers de Paris qui reste encore très populaire, avec des gens de tous les horizons. Il y a des bobos, des artistes… une ambiance riche qui me plaît.”

L’Express, spécial immobilier du 7 au 13 mars 2013 : un précaire retour au calme.

Le magazine insiste plus sur les facteurs qui rendent le marché de l’immobilier difficile : plan de rigueur Fillion, taxation des plus-values, chute de la réduction d’impôt et la disparition programmée du dispositif Scellier, suppression du prêt taux zéro (PTZ).
De ce fait, et en dépit de la difficulté de trouver un bien et / ou un financement, il reste de bonnes affaires notamment dans le XXe arrondissement qui demeure le moins cher de Paris.

Capital, spécial immobilier de mars 2013 : pour anticiper la baisse !

Le magazine nous rappelle qu’après douze ans de hausse des prix presque continue, les vendeurs sont entrain de perdre la main, sauf dans quelques quartiers.
C’est le cas du quartier Charonne, où la “boboïsation” de l’ancien village de Charonne ayant fait grimper les prix d’achat d’appartement dans le 20ème. La baisse amorcée en 2012 (-2%) devrait donc s’accentuer en 2013. Entre le Père Lachaise et Nation le recul pourrait atteindre 5%.

L’Expansion, spécial immobilier de février 2013 : tout est possible !

Ici le magazine montre la difficulté pour les primo accédants qui doivent rester “tenaces”.
La baisse des transactions est importante dans le XXe arrondissement et la négociation est ardue. Entre 5 et 10% en moyenne contre 5% auparavant. La durée de vente a doublé, il faut compter trois à quatre mois aujourd’hui, et convaincre les propriétaires que leurs prix sont trop élevés. La tendance s’aggrave du côté du boulevard Davout alors que la rue d’Avron ou le cours de Vincennes sont moins touchés (comptez seulement un mois de négociation).

Capital hors série février 2013 : immobilier, le guide de l’acheteur et du propriétaire

Le magazine insiste sur le fait que les logements surévalués ne suscitent plus aucune candidature. Dans ce cas les acheteurs reprennent la main et sauf exception, pour vendre vite, il faudra plutôt abaisser les prétentions des vendeurs que les augmenter.
Rien ne remplace le coup d’œil d’un professionnel qui notera les caractéristiques propres à votre logement.

Un mot d’ordre :

« Vendeurs, ne soyez pas trop gourmand ! Acheteur, ne baissez pas les bras trop vite, c’est le moment de faire des affaires ! »

Ne pas oublier les opportunités que présentent le LMNP, LMP et une bonne gestion des revenus fonciers.

Pour cela, rien de mieux que de s’adresser aux spécialistes de ces différents statuts fiscaux.

Partager