Publié le: 13 janvier 2023 Publié par: Xavier Brou Commentaire(s): 0
immobilier neuf

Ne vous fiez pas aux idées reçues qui font croire que le marché du logement neuf est en chute libre. La réalité est qu’il conserve toujours son activité et suscite l’intérêt des acheteurs

Un marché attractif, mais difficile d’accès

Il est vrai que l’immobilier neuf est toujours attractif. Mais il faut reconnaitre que son accès est difficile. Certains se trompent en pensant que les prix dans le neuf sont à la baisse. C’est une mauvaise appréciation, car ces prix sont plutôt en hausse à cause de plusieurs facteurs. C’est le cas du fait que les promoteurs soient confrontés à la pénurie de terrain à bâtir et aient des difficultés à s’approvisionner en certains matériaux. Cela ne les empêche cependant pas à faire vivre le secteur du neuf avec de nouvelles constructions chaque année. D’ailleurs, vous pouvez cliquer sur lemoniteur.fr pour connaitre le bilan du marché immobilier neuf en 2022. Une chose est sûre, les stocks immobiliers neuf ne suffisent plus pour compenser la demande des acheteurs qui est de plus en plus forte. Et dans un contexte conjoncturel défavorable, les conditions d’accès ne font que se durcir. Le marché du neuf doit notamment faire face à une hausse du coût des crédits immobiliers qui freinent de nombreux acquéreurs.

De nombreux mécanismes pour accéder à l’immobilier neuf

Si vous avez à cœur d’accéder à l’immobilier neuf, sachez qu’il existe de nombreux mécanismes que vous pouvez mettre à profit pour faciliter votre acquisition. L’État a, en effet, mis en place des systèmes d’incitation fiscale, comme c’est le cas du prêt à taux zéro et la TVA réduite. Ces deux leviers donnent bel et bien la possibilité d’avoir accès à un logement neuf à moindre coût. Aussi, nombreux sont les acquéreurs qui passent par le dispositif Pinel dont les avantages fiscaux sont satisfaisants. Et même s’il sera aménagé à compter de 2023, les réductions d’impôts seront toujours d’actualité.