Posted on: 24 novembre 2020 Posted by: Alain Comments: 0

Les fuites d’eau par la toiture sont des risques auxquels vous pouvez être confrontés lorsque vous possédez un logement. Plusieurs facteurs peuvent être en cause comme la vétusté du bâtiment, une mauvaise installation de la toiture etc. Généralement, lorsque les fuites d’eau à travers la toiture provoquent des dégâts, ces derniers sont pris en charge par votre assurance. Mais il faut distinguer plusieurs cas.

Quand est-ce que l’assurance décennale intervient ?

La garantie décennale toiture est une assurance que la loi impose à toutes les entreprises qui ont vocation à installer une toiture. Comme vous pouvez le voir sur www.decennale-auto-entrepreneur.com, la souscription à une telle assurance est obligatoire. Et pour cause la toiture est la première à être exposée en cas d’intempéries. Pour cela, elle doit être réalisée avec des matériaux de qualité, de manière à résister aux agressions extérieures telles que la météo.

Ainsi, pendant les dix premières années faisant suite au chantier, lorsque votre toiture subit des dégâts d’eau à cause de possibles mauvaises installations de la toiture, c’est l’assurance décennale de votre poseur de toiture qui vous indemnisera. La garantie décennale s’applique lors d’éventuelles malfaçons de la toiture, qu’elles soient liées à la conception, à la pose ou aux matériaux utilisés. Ainsi, dans le cadre d’une fuite ou d’une infiltration d’eau dans la toiture, la garantie décennale couvre les dégâts, tant que le problème est dû à un problème de construction. Par exemple, l’assurance décennale s’applique lorsqu’une toiture de terrasse mal isolée pose des problèmes d’étanchéité et provoque des dégâts dans les dix premières années après sa livraison.

Assurance décennale toiture

Dans quels cas l’assurance habitation joue un rôle ?

Ici également, l’indemnisation via l’assurance habitation dépend du contexte. Si vous êtes locataire et que vous observez des fuites à travers votre toiture, lesquelles provoquent des dégâts, il revient à votre propriétaire de vous indemniser. Cependant, pour que le propriétaire ait droit à une indemnisation, l’infiltration d’eau sous le toit doit résulter de la vétusté de la toiture, d’un défaut de fabrication ou d’un cas de force majeure.

Si vous êtes propriétaire, et que votre locataire affirme être confronté à une fuite d’eau de sa toiture, il faudra faire intervenir un expert, pour identifier les causes d’une telle situation. S’il s’avère que la fuite d’eau est liée aux habitudes du locataire ou à un défaut d’entretien de sa part, il sera indemnisé par la garantie dégâts des eaux de son assurance multirisque habitation.

Cependant, s’il s’agit d’une construction neuve et que votre locataire est confronté à des fuites d’eau par la toiture, la situation change. Dans ce cas, si les fuites s’observent dans les dix premières années après la livraison du chantier et sont causées par un vice de construction, c’est l’assurance décennale de votre couvreur professionnel qui jouera. Il importe par ailleurs d’apporter une précision de taille. La couverture des frais par l’assurance habitation suite aux dégâts des eaux de toiture est particulière. L’indemnisation des frais reste en effet limitée aux dommages causés par les fuites d’eau. Elle ne prend pas en compte la cause même du sinistre.

Partager