Publié le: 8 mars 2022 Publié par: Louise Pombet Commentaire(s): 0
Taux de rentabilité

Quel est le bon taux de rendement locatif ? Comment savoir si la rentabilité locative est la bonne ? Ce sont des questions qu’un bon nombre d’investisseurs immobiliers se posent trop souvent. Le taux de rentabilité locative est optimal suivant certains critères. Pour en savoir plus sur le sujet, suivez notre article.

Qu’est-ce que le rendement locatif ?

Le rendement locatif, aussi appelé rentabilité locative, est l’indicateur permettant de faire une évaluation de la performance de son investissement immobilier. C’est le critère essentiel utilisé pour faire la comparaison avec un autre investissement tel qu’un placement financier ou une action.

Il est possible de calculer le rendement locatif brut et le rendement net suivant certaines méthodes. La solution la plus simple pour obtenir une valeur précise est de se servir d’un simulateur de rentabilité locative sur le net.

Les deux notions sont entièrement différentes. Si le premier ne prend pas en compte la situation personnelle de l’acquéreur, le second tient en compte les revenus, les charges et les impôts, donnant une valeur encore plus précise.

Sur quels critères définir un taux rentabilité locative optimal ?

La notion de rendement locatif d’un bien immobilier prend en compter un bon nombre de paramètres assez complexe. Pour vous aider à en savoir plus sur le taux rentabilité locative, bénéficiez de meilleurs conseils sur https://www.carre-investisseur.fr.

Théoriquement, un taux de rendement de 10% brut est considéré comme un bon taux permettant d’avoir une rentabilité nette suffisante. Sauf que dans la pratique, ce n’est pas facile d’avoir ce taux. Pour ainsi dire que l’on ne peut définir une valeur unique pour les bons taux.

Un bon taux rentabilité locative va dépendre de quelques critères :

  • La capacité d’épargne pour l’investissement locatif et le reste à vivre de l’investisseur ;
  • L’objectif de l’investissement immobilier pour une rentabilité patrimoniale et une rentabilité locative pure ;
  • L’importance du risque en fonction de l’endroit pour l’investissement locatif.

Aimeriez-vous léguer un patrimoine immobilier à vos enfants ? Obtenir des revenus rapidement ? Ou juste prévoir des revenus supplémentaires à la retraite ? Ce sont aussi des éléments pouvant impacter le taux de rendement.

Quelques précisions pour une bonne rentabilité locative

Alors, comment finalement reconnaitre un bon taux de rentabilité ? Pour vous donner quelques idées, nous allons donner quelques précisions :

1-Augmenter les revenus dès le premier mois

C’est l’objectif de rêve de la plupart des investisseurs immobiliers. Il s’agit d’une excellente stratégie consistant à l’acquisition d’un bien locatif par emprunt tout en réalisant un effort d’épargne positif à partir du premier mois d’investissement.

Cela signifie que la valeur lissée mensuelle sera positive en déduisant toutes les charges. C’est tout à fait possible dans ce cas d’assurer un taux rentabilité brut de 10% à condition de trouver le bien immobilier et la ville adéquate.

Mulhouse, Marseille, Limoges sont des villes permettant de trouver un taux très proche de cette valeur.

2-Investir dans un endroit dynamique avec un bien patrimonial

La capacité d’épargne est essentielle pour pouvoir réaliser un investissement patrimonial dans une grande ville avec la hausse constante des prix. Un bon taux de rentabilité va dépendre dans ce cas du potentiel du bien à la revente.

Il s’agit d’une plus-value incertaine. Cependant, si les hausses de prix continuent à se faire ressentir sur le marché immobilier, l’importance de l’enrichissement en sera autant.

C’est d’ailleurs pour cette raison que les investisseurs disposant de moyens suffisants continuent à miser leur argent dans les plus grandes villes comme Paris. Plus le niveau du patrimoine immobilier est élevé, plus le potentiel de gain sera élevé.

Tout va dépendre du moment pendant lequel l’investisseur décide de procéder à la vente de son bien sur le marché. Dans le cas d’une chute des prix, ce dernier devra attendre.