Posted on: 10 mai 2021 Posted by: Alain Comments: 0
isolation du sous-sol

Vous souhaitez isoler votre sous-sol afin d’éliminer des déperditions énergétiques. Pour retrouver une pièce agréable au cœur de votre maison, il est important de connaître les bonnes techniques. Dans cet article, découvrez comment isoler votre sous-sol par les murs, le plancher ou le plafond.

L’isolation de votre sous-sol par les murs

Sachant que l’humidité due au mécanisme de capillarité a tendance à remonter par les murs, leur offrir une isolation va permettre de lutter contre cette humidité, mais également vous faire gagner quelques degrés. Pour cela, choisissez des panneaux de polystyrène qui ont l’avantage d’être légers et d’une grande facilité d’installation. Pour les plus bricoleurs, il est possible de fixer des tasseaux aux murs avec de la laine de verre entre chaque pièce en bois que vous recouvrez de lambris ou de placo. Pour être sûr de ne pas vous tromper, vous pouvez demander conseil à des professionnels en isolation de sous-sol. Ils vous apporteront toute l’aide nécessaire dans votre projet d’isolation.

L’isolation de votre sous-sol par le plancher

En ce qui concerne l’isolation de votre sous-sol par le plancher, les étapes sont à respecter scrupuleusement. Sachant que le sous-sol est un lieu à forte humidité, il faut en amont la traiter avant la pose d’un revêtement. Pour cela, il vous est conseillé d’appliquer directement sur votre sol une couche de pare-vapeur que vous surélevez de quelques centimètres sur votre mur. Une fois cette installation terminée, déposez-y des plaques isolantes que vous recouvrez d’un revêtement de votre choix tel que des dalles en PVC, lino, etc. Par contre, l’utilisation de bois n’est pas conseillée, car il risque de gonfler sous un effet naturel d’humidité. Cela finirait par rendre votre sol moins praticable.

L’isolation de votre sous-sol par le plafond

Pour une isolation par le plafond, la technique est quasi identique aux 2 précédentes sauf que la pose de pare-vapeur n’est pas obligatoire. Des plaques de polystyrène extrudé sont suffisantes afin qu’ une température améliorée soit maintenue. Pour une efficacité optimale et avant de commencer la protection de votre plafond, il est vivement conseillé d’y appliquer une couche de peinture anti humidité. Cela va empêcher des remontées telles que les champignons. Ne négligez pas la protection des tuyaux apparents en les calorifugeant afin d’éviter une sensation de froid dans l’ensemble de votre pièce.

Partager