Signature d’une charte et d’un engagement pour la valorisation des déchets du bâtiment

Signature d’une charte et d’un engagement pour la valorisation des déchets du bâtiment

Publié par le Jan 4, 2018 dans Immobilier

bâtiment-chantier

Le salon Batimat à Villepinte a vu la signature d’une charte pour l’application du guide Démoclès, relatif à la gestion des déchets issus du  secteur bâtiment. Huit maîtres d’ouvrage s’y sont engagés. De leur côté, les ministres Nicolas Hulot et Bruno Lemaire ainsi que les entreprises œuvrant dans la filière verre plat ont décidé de favoriser la collecte de ce matériau sur trois ans.

Prévention et recyclage des déchets de chantier

Huit maîtres d’ouvrage ont signé la « Charte du maître d’ouvrage volontaire pour une meilleure prise en compte de la prévention et de la gestion des déchets dans les marchés de travaux de rénovation/démolition ». Bouygues Immobilier, Foncia IPM, la SNCF, Monoprix, l’Établissement Public foncier d’Ile-de-France, Paris Habitat, Société du Grand Paris et la ville de Paris s’engagent ainsi à appliquer les recommandations énoncées dans le guide Démoclès. L’Ademe, qui est coordinateur du projet Démoclès II avec Récyclum, remarque que cet engagement volontaire constitue un moyen de faire contribuer les maîtres d’ouvrages à l’atteinte des objectifs de gestion de déchets, établis par la loi de la transition énergétique. Il s’agit de valoriser 70% des déchets  issus des chantiers jusqu’en 2020, ce qui nécessite en amont l’intervention d’une entreprise de diagnostic de déchet pour mieux prévenir et recycler.

L’Ademe remarque que les déchets de construction sont aujourd’hui encore très peu valorisés. En effet, sur les 42 millions de déchets annuels, 11 tonnes sont générées par le second œuvre et même si la plupart de ces déchets peuvent intégrer des filières de valorisation, seuls 30% sont effectivement recyclés. Par exemple, seulement 700 tonnes de moquettes sur 30 000 tonnes et 83 000 tonnes de plâtre sur 400 000 tonnes sont actuellement valorisées. Pour les DEEE pro, seule une très petite partie des 100 000 tonnes annuelles effectuent le périple des traitements des filières agréées. Le guide Démoclès sert à mobiliser les acteurs sur leurs obligations en matière de gestion de ces déchets, incluant le diagnostic qui peut être réalisé par une entreprise de diagnostic de déchet, ainsi que le traitement.

Engagement pour la collecte et la valorisation des déchets de verre plat

Indépendamment de cette charte sur les déchets de construction, une autre clause a été signée par les ministres Nicolas Hulot et Bruno Lemaire chargés respectivement de la transition écologique et de l’économie. Ils ont signé cet engagement avec les organisations et entreprises du secteur : la Fédération Française des Professionnels du Verre et les acteurs du pôle fenêtre de la FFB, le Syndicat national des entreprises de démolition (Sned) le syndicat des recycleurs du BTP (SRBTP), Federec Verre et Federec BTP.

Il s’agit aussi d’un engagement contribuant à réussir la valorisation des 70% des déchets de rénovation et démolition en 2020, ave 40 000 tonnes de verre plat collectées d’ici 2020 et 80 000 tonnes jusqu’en 2025. Aujourd’hui seulement 5% des 200 000 tonnes de déchets sont valorisés.